Fragmente din conferinta de presa/Coalitia sectorului cultural independent

http://veiozaarte.ro/2010/04/19/conferinta-coalitiei-sectorului-independent/#more-1332

Studio Basar: Search and rescue: CITY/Zagreb

DAZ – Zagreb Architects Society & Slobodne veze/Loose Associations, contemporary art practices present STUDIO BASAR: SEARCH AND RESCUE: CITY, April 20 2010, 8 pm, DAZ, Trg Bana Jelačića 3/1

Within the frameworks of the programs 4X6 and Loose Associations: Lines of Movement we are happy to invite you to the lecture by Alex Axinte and Cristi Borcan from studioBASAR, Bucharest/ Romania.

studioBASAR is an architecture office set up by Alex Axinte and Cristi Borcan in 2006 in the “search-and-rescue” formula, acting as an architectural observation and interventional agent through various surveys and constructions.

SEARCH-AND-RESCUE (SAR): CITY becomes a strategic survey turned into an action programme investigating the dynamics of a modern city. SAR was initiated in 2006, as a collection of certain sections of analysis and diagnosis, run and tested in the urban space. The aim of those sections is to go publicly and refer to various marginal topics such as plainness, improvisation or unlawfulness as a part of the dynamic system of urban current culture. Locally, SAR aims to reinstate in the frame of an architect’s profession the need to explore the urban territory, public activism and social involvement.

One of the most acclaimed projects by studioBASAR  entitled Evicting the Ghost//survival architecture was the exploration of the extreme cases of forced evacuations from houses nationalized under the communist regime, currently retroceded to their former owners, as a case of urban survival underlining issues such as separation, social inequity, administrative incapacity and poverty.

Based on the nationalization and retrocession of buildings in Romania, an extra house emerged: a ghost home simply coming up on the streets, camping on pavements, clinging to the façades of the real homes and vanishing with no trail after a while. The ghost building has no walls, doors, windows or roof: it only has furniture, pillows, carpets, focuses or cutlery, all displayed in successive loads and well packed in cardboard and protection sheets on which protest messages were written. The ghost house takes down in the street all those items collected by a family during their life inside; it is a house upside down.

Current projects by studioBASAR differ from small scale private housing to large scale collective housing and mixed-use developments.

studioBASAR presentation in Zagreb is part of the program Loose Associations: Lines of Movement, dealing with critical and experimental art (and wider social) practices in the countries of the former Eastern Bloc.

The lecture was made possible in collaboration with Zagreb Architect Society (DAZ) and Croatian Association of Visual Artists (HDLU)

http://slobodneveze.wordpress.com/

TRANSEUROPA Festival/Cluj, Bologna, Paris, London

Transeuropa prolonge le London Festival of Europe, lancé en 2007 par une équipe de jeunes artistes, écrivains et activistes, qui a connu jusqu’ici trois éditions chaque année au printemps. Le printemps 2010 verra la transnationalisation du festival dans 4 villes: Bologne, Cluj, Londres et Paris.

Avec un programme éclectique et de haute qualité accueillant des intellectuels, des artistes et des commissaires d’exposition internationaux, Transeuropa engage les questions cruciales de notre temps, au nombre desquelles le militantisme et les politiques transnationales, l’environnement et l’urbanisme, le processus de Bologne, les migrations, le féminisme et l’égalité des chances, et bien plus encore. Le Festival promeut une citoyenneté active et responsable, particulièrement au sein de la jeune génération. Le Festival construit des liens entre les villes participantes et s’addresse à un public pan-européen.

A la suite de l’édition 2010 du festival Transeuropa, notre ambition est d’amener le Festival dans d’autres villes encore, en 2011 et 2012. Des préparatifs sont déjà en cours à Belgrade, Berlin, Istambul, Sofia et St-Petersbourg.

En quelques mots:
• Plus de 35 évènements dans 4 villes
• Un programme éclectique incluant des évènements politiques, artistiques, académiques et de plein-air
• Tous les évènements du Festival sont gratuitsl

http://www.euroalter.com/transeuropa

Conférence de presse/Bucarest/la Coalition du secteur culturel independant

Follow-up conférence de presse, le 12 avril, Green Hours, Bucarest

Le 12 avril, la Coalition du secteur culturel indépendant a organisé une conférence de presse pour lancer publiquement quelques questions auxquelles les autorités publiques (L’Administration du Fond Culturel national et le Ministère de la Culture et du Patrimoine national) sont invitées à répondre :

-combien de temps les operateurs culturels indépendants doivent attendre pour que l’activité décisionnelle des organismes publics se développe légalement et d’une manière transparente

– comment peut-on initier un dialogue réel entre le secteur culturel indépendant et les autorités publiques ?

-pourquoi les organismes publics ignorent constamment la contribution du secteur culturel indépendant au développement culturel du pays

La conférence de presse s’est déroulée sur 2 heures permettant aux participants d’exprimer leur point de vue.

La Coalition du secteur culturel indépendant a été représentée par : Raluca Pop (banipentruarte), Silvia Cazacu (Banlieues d’Europ’est), Bogdan Georgescu (tangaProject et Ofensiva Generozitatii) et Vasile Ernu (écrivain).

Le Ministère de la culture et du patrimoine national par M. Demeter Andras, le conseiller du Ministre

L’Administration du Fond culturel national par M. Mihai Ghica, le presindent du Conseil AFCN et Mme Tincuta Heinzel, membre du Conseil AFCN

Plus des informations sur : http://coalitiasectoruluiculturalindependent.wordpress.com/

Action muséale et formes participatives/Lyon

26 avril 2010 à 18h30 au Musée Urbain Tony Garnier, Lyon – France

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Action muséale et formes participatives

Avec Lain Watson, directeur adjoint de Tyne & Wear Archives Museums (Angleterre)

Situé dans la région de Newcastle au Nord-est de l’Angleterre, Tyne and Wear Archives Museums rassemble 12 musées et galeries qui accueillent chaque année 1,5 millions de visiteurs.

Ce réseau d’équipements doit son succès à la mise en place de projets encourageant la population locale à interpréter son patrimoine dans toute sa diversité, et à s’approprier les musées et les collections comme moyens d’expression. Tyne and Wear museums est en effet particulièrement attentif à l’accès des publics dits « éloignés », considérant que les musées ont un rôle important à jouer dans la cohésion sociale en favorisant la connaissance concrète du patrimoine immatériel des individus. Ces musées se donnent donc pour objectif  d’aider les individus à déterminer leur place au sein de la société.

Lain Watson nous présentera des projets innovants menés en coopération avec les  habitants et la méthodologie utilisée pour permettre un véritable travail de co-construction.

 Nous vous attendons au 2, rue d’Arménie / Lyon 3e (métro Saxe-Gambetta).

Merci de confirmer votre venue par mail ou par téléphone au 04 72 60 97 80 (nombre de places limité).

Site Internet : www.twmuseums.org.uk – Email : inscriptions.banlieuesdeurope@gmail.com

L’art de Europe de l’Est s’expose à Beaubourg

 Monika Chojnicka Courtesy : Foskal gallery foundation, Warsaw, Poland

Cesary Bodzianowski, Rainbow, Bathroom, Lodz (1995)

Les Promesses du passé, 1950-2010. Une histoire discontinue de l’art dans l’ex-Europe de l’Est

Centre Pompidou, Paris (Ier). Du 14 avril au 19 juillet 2010.

L’art de Europe de l’Est s’expose à Beaubourg, Par Stéphane Renault, publié le 14/04/2010

 

laBOMBA, Ofensiva generozitatii (Rahova-Uranus, Bucarest) /Paris

laBOMBA @ Paris-Malaquais

HOTEL DE VI(LL)E.

La Bomba, Ofensiva generozitatii, Rahova-Uranus, Bucarest

Espace Callot, 1 rue Jacques Callot 75006 Paris, 10h-20h30 du lundi au vendredi, 10h-18h30 le samedi, Entrée libre

Vendredi 9 avril : dans le cadre de l’exposition « laBomba », workshop animé par les commissaires de l’exposition : Maria Draghici et Irina Gadiuta.

L’exposition porte sur le travail d’un collectif d’artiste, laBomba, regroupant photographes, vidéastes graphistes, architectes et musiciens. Ce collectif travaille sur Rahova, un quartier central de Bucarest, en lien avec la population tzigane. Il est possible de considérer, de prime abord, leur production comme un témoignage sur ces habitants. Mais, fondamentalement, c’est d’abord un échange entre des artistes engagés et critiques d’une société bousculée (plus de 40 ans de communisme et 20 ans de néo-libéralisme), et une minorité malmenée dans son propre pays. Le travail présenté questionne la place de l’art et des artistes dans des situations urbaines de confrontations sociales.

Cette exposition s’inscrit dans la continuité de rencontres pédagogiques réalisées en 2009 et 2010 entre un studio de projet de 4e année de l’EnsaPM et l’école Ion Mincu de Bucarest.

Commissaires de l’exposition :

– la Bomba, Centre Communautaire pour l’Education et l’Art Actifs, Rahova-Uranus Bucuresti, Maria Draghici (artiste visuel/activiste culturel) et Irina Gadiuta (directeur/activiste culturel)

– Enseignants de l’EnsaPM : Philippe Simon, Christelle Lecoeur et Andreï Feraru

Partenaires: Paris-Malaquais, ICR Paris, Ministère de la Culture et de l’Education en France, The Ark-DC Communication, Banlieues d’Europ’Est.

http://www.paris-malaquais.archi.fr/index.php?module=rub&rub=actualite&id_news=235&l=1